Reportage d'Edmond Bacot à Hauteville House : la galerie de Chêne au deuxième étage

Zoom
CC0Download
Reportage d'Edmond Bacot à Hauteville House : la galerie de Chêne au deuxième étage
"Reportage d'Edmond Bacot à Hauteville House (Guernesey): la galerie de Chêne au deuxième étage, 1862". Photographie d'Edmond Bacot (1814-1875). Tirage sur papier albuminé. 1862. Paris, Maison de Victor Hugo.CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
Other visual (1)
Intérieur domestique
Reportage d'Edmond Bacot à Hauteville House : la galerie de Chêne au deuxième étage
Bacot, Edmond
Dating
ete 1862
Museum
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Creator(s)
Bacot, Edmond (Caen, 25–07–1814 - Caen, 1875), photographe
Dates
ete 1862
Object type(s)
Type(s)
Materials / Technique
Place/s of Execution
Museum number
3235
Reportage d'Edmond Bacot à Hauteville House : la galerie de Chêne au deuxième étage

Detailed informations

Creator(s)
Bacot, Edmond (Caen, 25–07–1814 - Caen, 1875), photographe
Production date
ete 1862
Object type(s)
Type(s)
Materials / Technique
Place/s of Execution
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 8.1 cm
  • Largeur : 6.1 cm
Dimensions - Montage ancien
  • Hauteur : 12.2 cm
  • Largeur : 10.7 cm
Dimensions - Montage du musée
  • Hauteur : 40 cm
  • Largeur : 30 cm
Description

Tirage contrecollé sur un support ancien en carton beige, avec le bord supérieur arrondi. Légères lacunes dans la partie inférieure de l'image.

Markings, inscriptions, punches
Inscription - Au recto du montage ancien, en bas, au crayon graphite : "Galerie de Chêne"
Marque du musée - Au verso, au centre, à l'encre bleue : "Maison de Victor Hugo"
Numéro d'inventaire - Au verso, en bas à droite, à l'encre noire : "MVHP PH 3235"
Iconographical description

Reportage d'Edmond Bacot à Hauteville House : la galerie de Chêne au deuxième étage de la maison, d'inspiration gothique, avec vue sur la partie chambre et le lit, depuis la partie cabinet de travail. Victor Hugo ne dormait pas dans cette pièce mais à l'étage du dessus. Cette image permet de voir le décor d'origine avec les lambrequins autour du lit à colonnes et la moquette à gros motifs floraux géométriques. Les deux colonnes torsadées en bois sculpté portent les noms de "Tristitia" et "Laetitia" (tristesse et allégresse) et furent installées dans la pièce en septembre 1857. Elles marquent la séparation et le passage entre les deux espaces.

Museum number
3235

Continuation

Continuation

Indexation

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Sujet représenté

Retour vers le haut de page