Révolution française. Mort du général Mirabel. Texte accompagnant le tableau CARG029043, 12 août 1794 (27 thermidor An II). "Les Fastes du peuple français".

Zoom
Révolution française. Mort du général Mirabel. Texte accompagnant le tableau CARG029043, 12 août 1794 (27 thermidor An II). "Les Fastes du peuple français".
© Musée Carnavalet / Ville de Paris
X
Zoom
Other visual (1)
Révolution française. Mort du général Mirabel. Texte accompagnant le tableau CARG029043, 12 août 1794 (27 thermidor An II). "Les Fastes du peuple français".
Deroy
Datation
En 1796
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Creator(s)
Deroy, editeur
Dates
En 1796
Type(s)
Materials / Technique
Museum number
G.29043Bis
Révolution française. Mort du général Mirabel. Texte accompagnant le tableau CARG029043, 12 août 1794 (27 thermidor An II). "Les Fastes du peuple français".

Detailed informations

Creator(s)
Deroy, editeur
Grasset de Saint-Sauveur, Jacques (Montréal, 16–04–1757 - Paris, 03–05–1810), auteur du modèle
Autres titres :
Mort du Général Mirabel - 27 Thermidor, an 2. (12 août 1794. V.S.) (Inscribed title), Août-Décembre 1794 : mise en liberté des modérés à l'intrépidité des marins français à Gibraltar (Serie's title)
Production date
En 1796
Type(s)
Materials / Technique
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 25 cm
  • Largeur : 18.7 cm
Dimensions - Montage
  • Hauteur : 50 cm
  • Largeur : 32.5 cm
Description

Appartient aux notices d'histoire accompagnant les 174 tableaux gravés de : "Les Fastes du peuple français", à Paris, chez Deroy libraire, Première parution en 1796 (An 4e de la République), in-4º. Montage commun aux numéros G.29043 et G.29043Bis.

Markings, inscriptions, punches
Inscription concernant le titre - Au recto de la feuille, en haut au centre, titre imprimé à l'encre noire : "MORT / DU GENERAL MIRABEL. / 27 Thermidor, an 2 (12 août 1794. V.S.)". \ Impression
Lettre - Au recto de la feuille, imprimée à l'encre noire : "DEPUIS trois mois le général la Union rassembloit toutes ses / forces pour nous obliger à lever le blocus de Bellegarde, et pour / ravitailler cette place. Le 26 thermidor, à deux heures du matin, / il part à la tête de cinquante mille hommes ; ils machent en silence / pour égorger nos avant-postes, couper notre ligne, et inter- / cepter nos communications ultérieures. Les premiers pas des / esclaves sont marqués par une sorte de succès ; la surprise, la / confusion, inséparables de l'obscurité, font d'abord céder à la / supériorité du nombre quelques-unes de nos positions ; l'ennemi / même s'empare de nos batteries avancées ; mais la victoire reparût / avec le jour au milieu des légions républicaines. Le combat est / des plus terribles, il est midi ; l'ennemi tient encore ; on se bat / corps à corps ; la bayonnette, le sabre, les quartier de roches / lancés du haut des montagnes, font justice des violateurs de la / capitulation de Collioure ; le général Augereau ordonne un / mouvement décisif ; la troisième colonne espagnole étoit devant / la brigade du général Mirabel ; celui-ci reçoit ordre de l'enfoncer / et de tourner les troupes qui attaquoient la brigade de Lemoine / dans la gorge qui sépare la Mouga du village de la Terrade. Mi- / rabel voit un péril évident mais il est républicain ; il part, / renverse la colonne ennemie, et tombe au milieu du choc, blessé / (...)" [sic]. (voir accurence suivante) \ impression
Lettre - Au recto de la feuille, en bas, imprimée à l'encre noire, suite de la notice : "(...) / mortellement, il s'écrie : Allons ! courage mes amis... c'est vivre / que de mourir pour sa patrie ; tout aussitôt s'élève un cri de (...)". Au verso de la feuille, suite de la notice imprimée à l'encre noire : "toutes parts, guerre à mort ! L'espagnol prend la fuite, il est / arrêté par les troupes de Mirabel, qui, furieuses d'avoir perdu / leur chef, ne font plus de quartier ; il est pris au flanc par les / chasseurs, en tête par la réserve de la Mouga ; battu et poursuivi / de tous côtés, il laisse deux mille cinq cents hommes sur le / champ de batailles ; la lassitude et la nuit mirent seules un terme / à nos triomphes. Les généraux de division Sauret et Augereau / furent blessés, en partageant les périls communs ; mais leurs / blessures ne furent point dangereuses" [sic] \ Impression
Tampon - Au recto de la feuille en haut à droite, tampon ovale à l'encre rouge : "VILLE / DE / PARIS" (cf. Lugt sup. 2012 c : tampon apposé en 1880-1900). \ impression
Numéro d'inventaire - Au recto de la feuille, en bas à droite, manuscrit au crayon gras : "G.29043bis". \ Inscription au crayon
Inscription - Au recto de la feuille, en haut à gauche, manuscrit au crayon : "93". \ Inscription au crayon
Date - Au recto de la feuille, en haut au centre, manuscrit au caryon : "12 Août 1794". \ Inscription au crayon
Inscription concernant le titre - Au verso de la feuille, en haut, imprimé à l'encre noire : "2 - Mort du Général Mirabel". \ impression
Inscription - Au verso de la feulle, en haut à droite, manuscrit au crayon : "D". \ Inscription au crayon
Iconographical description

Révolution française. Mort du général Mirabel. Texte accompagnant le tableau CARG029043, 12 août 1794 (27 thermidor An II). "Les Fastes du peuple français". Notice descriptive sur la carrière du Général Mirabel. Texte en caractère d'imprimerie, titre, paragraphe.

Historical background

"Les Fastes du Peuple français", G. St-Sauveur, Paris. Parution dès 1796 (annonce du Moniteur) en cahier avec 4 pl. en noir (700 livres) ou en couleur (1200 livres). Recueil d'histoire (depuis l'Ancien Régime) des "actions héroïques et civiques du militaire et du citoyen" destiné aux enfants. Mixelle grave aussi des pl. d'après Labrousse. Cf. biblio. et De Vinck, t.4, p.138 : mention de gravure au pointillé. Certaines planches en couleur ont été insérées dans "L'Histoire de France" (BnF Qb.1). Cf. aussi : CARG029036

Acquisition method
Museum number
G.29043Bis

Indexation

Retour vers le haut de page