Mannequin d'artiste, mannequin fétiche : [exposition], Fitzwilliam Museum, Cambridge, du14 Octobre 2014 au 25 Janvier 2015, Paris, Musée Bourdelle, 1er avril-12 juillet 2015 [Printed document] / Jane Munro ; Musée Bourdelle, Paris Musées, les musées de la Ville de Paris

Author(s)
Munro, Jane [Auteur (article ou ouvrage)], Musée Bourdelle [Editeur scientifique], Paris Musées [Editeur scientifique]
Date
2015
Adresse éditoriale
Paris : Paris Musées, les musées de la Ville de Paris, impr. 2015
Copie(s)
704 MAN 2015 - Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris : Disponible.
Mannequin d'artiste, mannequin fétiche : [exposition], Fitzwilliam Museum, Cambridge, du14 Octobre 2014 au 25 Janvier 2015, Paris, Musée Bourdelle, 1er avril-12 juillet 2015

Detailed informations

Author(s)
Munro, Jane [Auteur (article ou ouvrage)], Musée Bourdelle [Editeur scientifique], Paris Musées [Editeur scientifique]
Date
2015
Country
France
Adresse éditoriale
Paris : Paris Musées, les musées de la Ville de Paris, impr. 2015
Publisher
Description

272 p., ill. en noir et en coul., jaquette ill. en coul., portr., 29 cm

Language(s)
ISBN
978-2-7596-0286-5
Abstract

Catalogue de l’exposition qui s’est tenue à Bourdelle du 1er avril au 12 juillet 2015L’exposition retrace l’histoire de ce secret d’atelier, de la Renaissance au XXe siècle, à travers un parcours à la scénographie théâtrale.Rares mannequins d’artiste du XVIIIe siècle à nos jours, « poupées articulées», mannequins de vitrine de Siegel ou d’Imans, peintures de Gainsborough, Courbet, Burne-Jones, Kokoschka, Beeton, de Chirico, Annigoni, dessins de Salviati, de Millais, planches de l’Encyclopédie, brevets d’invention, photographies de Bellmer, Man Ray, List et Denise Bellon… Pour la première fois, l’exposition Mannequin d’artiste, Mannequin fétiche lève le voile sur la relation artiste-mannequin avec près de 160 œuvres issues de collections publiques et privées, françaises et étrangères.De petite taille ou grandeur nature, articulé, le mannequin d’artiste sert dès la Rennaissance à progresser dans l’art de la composition, dans le rendu des drapés et des proportions anatomiques. Infiniment plus docile et toujours disponible, ce substitut du modèle vivant est un partenaire indispensable au processus de création.L’histoire du mannequin d’artiste est tout à la fois étrange, surprenante et paradoxale. Dès la fin du XVIIIe siècle, Paris s’impose comme le centre de fabrication des mannequins reproduisant fidèlement le corps humain. Les artistes exploitent ce simulacre dont « l’inquiétante étrangeté » croise celle des poupées de mode ou des mannequins de vitrine. Au fil des XIXe et XXe siècles, la figure du mannequin devient le sujet même de l’œuvre et les artistes jouent de cette présence sur un mode tantôt réaliste, tantôt ludique, voire érotique…Cette exposition a été organisée par le Musée Bourdelle et le Fitzwilliam Museum, où elle a été présentée pour la première fois en 2014.COMMISSAIRES : Jane Munro, conservateur des peintures et des dessins au Fitzwilliam Museum de Cambridge, commissaire invitéeAmélie Simier, conservateur en chef du Patrimoine, directrice des musées Bourdelle et ZadkineJérôme Godeau, musée BourdelleDepuis quand les artistes ont-ils recours aux mannequins ? Comment s’en servaient-ils? Comment leur rôle a-t-il évolué avec les courants artistiques ?Quels rapports les artistes, peintres et sculpteurs, entretenaient-ils avec ces compagnons silencieux?De petite taille ou grandeur nature, le mannequin d’artiste sert dès la Renaissance à progresser dans l’art de la composition et dans le rendu des drapés et des proportions anatomiques. Dès la fin du XVIIIe siècle, nombreux sont les artistes à explorer ce simulacre dont « l’inquiétante étrangeté » croise celle des poupées de mode et des mannequins de vitrine. Plus tard, au fil des XIXe et XXe siècles, sur un mode ludique, ironique, érotique, voire inquiétant, la figure du mannequin devient le sujet même de l’œuvre.L’étude de Jane Munro, remarquablement documentée, retrace cette évolution et s’appuie sur une iconographie variée et souvent étonnante (peintures, dessins, brevets d’invention et schémas, photographies...), brassant ainsi plusieurs siècles d’histoire de l’art. Le livre progresse de façon chronologique, questionnant le travail d’artistes qui, de Poussin à Courbet, de Burnes Jones à Sert, Bellmer ou Man Ray, ont mis en scène ce compagnon muet, indispensable et troublant.L’iconographie exceptionnelle du catalogue embrasse une part très large de l’histoire de l’art et révèle un contenu d’une grande richesse Le sujet est insolite, rarement traité au travers du prisme de l’histoire de l’art, il invite à jeter un œil nouveau sur le travail des plus grands artistes.SOMMAIREIntroduction1. Un artifice : le mannequin comme instrument de travail2. Le mannequin « réaliste » : invention et évolution3. Les circuits de distribution : des mannequins à portée de main4. Un partenaire silencieux5. Le mannequin à l’œuvre : des narrations picturales6. « Hystériques ! Hystériques ! Toutes hystériques ! » : la femme mannequinée7. En chair et en os mais exsangue8. Le mannequin et ses semblables dans le Paris fin-de-siècle9. Des marchandises animées : Paris et le développement du mannequin de mode10. La Déesse de la chaîne de montage : l’art moderne et le mannequinConclusion - Du modernisme aux frères Chapman : les mannequins et les âges de l’homme

Extension

Extension
Copie(s)
704 MAN 2015 - Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris : Disponible.

Exhibition(s)

Title
Mannequin d'artiste, Mannequin fétiche (Paris)
Dates
04/01/2015 to 07/12/2015
Institution
Musée Bourdelle

Indexation

Authors

Éditeur / Imprimeur

Mots-clef sujets

Mots-clef géographiques

Retour vers le haut de page