Portraits de Georges et de Jeanne Hugo

Zoom
Portraits de Georges et de Jeanne Hugo
André-Charles Voillemot. "Portrait de Georges et Jeanne en 1879". Huile sur toile. Paris, Maison de Victor Hugo.© Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Portrait (Sujet représenté)
Portraits de Georges et de Jeanne Hugo
Voillemot, Charles
Datation
En 1879
Museum
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Creator(s)
Voillemot, Charles (en 09–12–1823 - en 09–04–1893), peintre
Dates
En 1879
Object type(s)
Type(s)
Materials / Technique
Museum number
1623

Detailed informations

Creator(s)
Voillemot, Charles (en 09–12–1823 - en 09–04–1893), peintre
Autre titre :
Portrait de Georges et Jeanne en 1879 (Artificial title)
Production date
En 1879
Object type(s)
Type(s)
Materials / Technique
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 140.8 cm
  • Largeur : 115.1 cm
Markings, inscriptions, punches
Signature - En haut, à gauche, "CH. VOILLEMOT"
Iconographical description

Représente les petits-enfants de Victor Hugo. Georges âgé de onze ans, debout, le bras gauche tendu et posé sur le dossier du fauteuil où est assise Jeanne, âgée de dix ans, tenat sur ses genous un volume de "L'Art d'être grand-père".

Historical background

« L'Art d'être grand-père » de Victor Hugo est publié le 14 mai 1877. Ce double portrait des petits-enfants qui sont les héros de ce recueil s'inscrit dans la suite de cette publication dont Jeanne tient un volume dans ses mains. Il est exposé deux ans plus tard au Salon qui ouvre le 12 mai 1879 - celui-là même où figure le portrait de Victor Hugo par Léon Bonnat (voir MVHPP0205) - comme l'indique le catalogue : « VOILLEMOT (Charles), né à Paris, élève de Drölling. - Hors concours. - Boulevard de Clichy, 75. / 2973 - Portraits de Georges et Jeanne Hugo ». On sait peu de chose sur l’origine de ce tableau. Une lettre de Juliette Drouet à Victor Hugo, du 14 décembre 1878, suggère un contact direct entre le peintre et Alice Lockroy, la mère des enfants : « Elle te prie, si tu vas chez Bonnat aujourd’hui, de passer chez Voillemot qui désirerait avoir ton avis sur les portraits de tes petits-enfants qu’il est en train de faire. Il demeure tout près de Bonnat : boulevard Clichy, 75 et sera chez lui toute la journée. » Una autre lettre de Juliette Drouet, quelque jour plus tard, indique que Voillemot est introduit dans le cercle de Victor Hugo et doit réaliser pour lui des travaux de décoration : « En même temps que le soleil j’ai reçu une charmante petite lettre de Paul Meurice, laquelle ne dit rien de l’absence, non prévue, de son auteur à notre gai petit dîner d’hier soir, mais annonce qu’il viendra déjeuner avec toi tantôt accompagné de Voillemot qui doit peindre les figures de la tenture de cuir. » En 1883, pour « Le Livre d’or de Victor Hugo par l’élite des artistes et des écrivains contemporains », le tableau donne lieu à une gravure, illustrant « L’Art d’être grand-père », avec pour variante l’ajout, derrière le fauteuil de Jeanne du buste de Victor Hugo par David d’Angers (alors propriété de Paul Meurice) auréolé des mots « Victor Hugo ».L’historique de l’œuvre après le salon n’est pas non plus documenté. Vraisemblablement resté propriété des modèles et transporté par eux à Hauteville House, il entra dans les collections du musée avec la donation de la maison. Il fut transféré à Paris en 1982.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Acquisition method
Acquisition date
1927
Museum number
1623

Extension

Extension

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Sujet représenté

Retour vers le haut de page