Fantine abandonnée

Zoom
Fantine abandonnée
Eugène Carrière (1849-1906). Les Misérables - "Fantine abandonnée". Huile sur toile. Paris, musée Carnavalet.© Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Les Misérables (V.Hugo)
Fantine abandonnée
Carrière, Eugène
Datation
En 1903
Museum
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Creator(s)
Carrière, Eugène (Gournay, 29–01–1849 - Paris, 27–03–1906), peintre
Dates
En 1903
Century
Object type(s)
Type(s)
Materials / Technique
Museum number
225

Detailed informations

Creator(s)
Carrière, Eugène (Gournay, 29–01–1849 - Paris, 27–03–1906), peintre
Production date
En 1903
Century
Object type(s)
Type(s)
Materials / Technique
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 100 cm
  • Largeur : 60.2 cm
  • Epaisseur : 2 cm
Dimensions - Cadre
  • Hauteur : 121 cm
  • Largeur : 82.3 cm
  • Epaisseur : 10 cm
Markings, inscriptions, punches
Signature - En bas, à droite "Eugène Carrière"
Iconographical description

Illustration du roman de Victor Hugo " Les Misérables " (1er partie, Livre III, IX)

Historical background

C’est par l’intermédiaire d’Arsène Alexandre que Paul Meurice passe commande de cette peinture à Eugène Carrière. Les lettres que le critique du Figaro adresse à Meurice pour le tenir informé de ses démarches, fournissent des informations sur la genèse de l’œuvre que l’absence de dates sur les courriers rend malheureusement imprécises. Eugène Carrière figure sur la première liste d’artistes proposée et l’on pense à lui pour un sujet tiré de « L’Art d’être grand-père ». Faisant état de l’accord du peintre, A. Alexandre précise :« L’idée du Revenant plaît à Carrière, mais il paraissait plus désireux de faire un Jean Valjean avec Cosette. Qu’en pensez-vous ? De la part de Carrière ce serait assez neuf ? ». Finalement le choix se fixera sur Fantine – dont on signale une première version portant son bébé dans les bras (coll. Américaine) – ici seule, qui s’inscrit plus dans ses sujets favoris – femmes et maternités – :« 2° Carrière n’attend plus qu’une indication de dimension pour faire sa Fantine, et il la sent si bien qu’il fera j’en suis sûr une très belle chose. »Une dernière lettre précise :« Enfin carrière m’écrit pour m’annoncer l’envoi imminent de sa Fantine qui est terminée et dont j’espère quelque belle joie d’art. »

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Person / Character depicted
Acquisition method
Acquisition name
Acquisition date
1903
Museum number
225

Extension

Extension

Exhibition(s)

Title
Accrochage 2009 (Paris)
Dates
04/01/2009 to 07/01/2009
Institution
Maison de Victor Hugo (Paris)
Title
Les Misérables, un roman inconnu ? (Paris)
Dates
10/10/2008 to 03/01/2009
Institution
Maison de Victor Hugo (Paris)
Title
Rodin-Carrière, interférences
Dates
03/07/2006 to 06/04/2006

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Sujet représenté

Retour vers le haut de page