Juliette Drouet à Victor Hugo,20 octobre jeudi aprés-midi 3h1/4 1846

Zoom
Voir tous les visuels (4)
Juliette Drouet à Victor Hugo,20 octobre jeudi aprés-midi 3h1/4 1846
Juliette Drouet a Victor Hugo ; 20 octobre mardi matin 9h [1846] ; Maison Victor Hugo - Paris© Maison de Victor Hugo - Hauteville House / Ville de Paris
X
Zoom
Juliette Drouet a Victor Hugo ; 20 octobre mardi matin 9h [1846] ; Maison Victor Hugo - Paris© Maison de Victor Hugo - Hauteville House / Ville de Paris
X
Zoom
Juliette Drouet a Victor Hugo ; 20 octobre mardi matin 9h [1846] ; Maison Victor Hugo - Paris© Maison de Victor Hugo - Hauteville House / Ville de Paris
X
Zoom
Juliette Drouet a Victor Hugo ; 20 octobre mardi matin 9h [1846] ; Maison Victor Hugo - Paris© Maison de Victor Hugo - Hauteville House / Ville de Paris
X
Zoom
Others visuals (4)
Juliette Drouet à Victor Hugo,20 octobre jeudi aprés-midi 3h1/4 1846
Drouet, Juliette (Julienne Gauvain, dite)
Datation
En 20–10–1846 — 15–10–1846
Museum
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Creator(s)
Drouet, Juliette (Julienne Gauvain, dite) (Fougères, 10–04–1806 - Paris, 11–05–1883), auteur du texte
Dates
En 20101846 15101846
Century
Object type(s)
Type(s)
Museum number
a 7801
Juliette Drouet à Victor Hugo,20 octobre jeudi aprés-midi 3h1/4 1846

Detailed informations

Creator(s)
Drouet, Juliette (Julienne Gauvain, dite) (Fougères, 10–04–1806 - Paris, 11–05–1883), auteur du texte
Production date
En 20101846 15101846
Century
Object type(s)
Type(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur :  cm
Description

4 Feuillets

Markings, inscriptions, punches
Inscription manuscrite - 20 octobre [1846], mardi matin, 9 h.Bonjour mon cher petit Bonneuil, dit Chevreuil, né à Verneuil, père de Luxeuil, qui n’a qu’un œil, d’écureuil, qui est en deuil, sur le seuil de son autre œil au cercueil. Monsieur Germeuil, dit Nanteuil, né à Mareuil, près d’Argenteuil, fait accueil, dans son orgueil, à tous ces œils, de son aïeul, comme un bouvreuil sur un écueil plein de cerfeuil.Si vous croyez qu’on [ne puisse faire] sa petite improvisation comme un autre, et comme deux autres, vous êtes dans une piteuse erreur. En voulez-vous encore ? en voilà. Défunt saint Preuil près de Montreuil dans son fauteuil voyait un treuil.. etc… La suite au numéro prochain. Je ne veux pas vous écraser de ma supériorité en une seule fois, j’ai pitié de vous, mon pauvre académicien. Est-ce que je n’ai pas de séance aujourd’hui ? Cela me vexerait fort. Comme je n’ai presque que cette occasion de vous voir je suis bien attrapéea quand elle me manque. Vous pensez que le mauvais temps ne me fait pas peur et que je redoute cent millions de fois moins avec vous, la pluie le vent et tout le déchaînement des éléments, que la solitude et l’abandon dans lequel vous m’abritez. Si bien [vainement ?] aussi je guette, mieux que ne ferait [illis.] de souris, toutes les séances de n’importe quoi auxquelles j’ai des droits incontestables, quoique très contestés. Baisez-moi mon cher petit Chinois et tâchez de ne pas me laisser toute la journée toute seule à vous attendre. Je vous en serai bien reconnaissante.Juliettea) « attrappée ».
Acquisition method
Acquisition date
01121967
Museum number
a 7801

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page