Bonheur-du-jour

Zoom
9 visuals See
Bonheur-du-jour
Charles Topino (attribué à). Bonheur du jour à deux corps en chêne et sapin. Marqueterie à décor d'urnes et objets usuels, partie supérieure avec tiroir entre deux armoiries, bronzes dorés. Provient du château royal de Dresde, fin de l'époque Louis XV, vers 1770. Vue d'ensemble fermé. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Charles Topino (attribué à). Bohneur du jour à deux corps en chêne et sapin. Marquèterie à décor d'urnes et objets usuels, partie supérieure avec tiroir entre deux armoiries, bronzes dorés. Provient du château royal de Dresde, fin de l'époque Louis XV, vers 1770. Vue d'ensemble fermé. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Charles Topino (attribué à). Bohneur du jour à deux corps en chêne et sapin. Marquèterie à décor d'urnes et objets usuels, partie supérieure avec tiroir entre deux armoiries, bronzes dorés. Provient du château royal de Dresde, fin de l'époque Louis XV, vers 1770. Vue d'ensemble ouvert. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Charles Topino (attribué à). Bohneur du jour à deux corps en chêne et sapin. Marquèterie à décor d'urnes et objets usuels, partie supérieure avec tiroir entre deux armoiries, bronzes dorés. Provient du château royal de Dresde, fin de l'époque Louis XV, vers 1770. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Charles Topino (attribué à). Bohneur du jour à deux corps en chêne et sapin. Marquèterie à décor d'urnes et objets usuels, partie supérieure avec tiroir entre deux armoiries, bronzes dorés. Provient du château royal de Dresde, fin de l'époque Louis XV, vers 1770. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Charles Topino (attribué à). Bohneur du jour à deux corps en chêne et sapin. Marquèterie à décor d'urnes et objets usuels, partie supérieure avec tiroir entre deux armoiries, bronzes dorés. Provient du château royal de Dresde, fin de l'époque Louis XV, vers 1770. Détail de la vue latérale. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Charles Topino (attribué à). Bohneur du jour à deux corps en chêne et sapin. Marquèterie à décor d'urnes et objets usuels, partie supérieure avec tiroir entre deux armoiries, bronzes dorés. Provient du château royal de Dresde, fin de l'époque Louis XV, vers 1770. Détail de la marque. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Charles Topino (attribué à). "Bohneur du jour" à deux corps en chêne et sapin. Marquèterie à décor d'urnes et objets usuels, partie supérieure avec tiroir entre deux armoiries, bronzes dorés. Provient du château royal de Dresde, fin de l'époque Louis XV, vers 1770. Vue d'ensemble fermé. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Charles Topino (attribué à). Bohneur du jour à deux corps en chêne et sapin. Marqueterie à décor d'urnes et objets usuels, partie supérieure avec tiroir entre deux armoiries, bronzes dorés. Provient du château royal de Dresde, fin de l'époque Louis XV, vers 1770. Détail du battant. Paris, musée Cognacq-Jay.Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Others visuals (9)
Bonheur-du-jour
Topino, Charles
Dating
Vers 1770
Museum
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Creator(s)
Attributed to Topino, Charles (Arras, vers 1742 - en 1803), ebéniste
Dates
Vers 1770
Century
Object type(s)
Type(s)
Materials / Technique
Location
Musée Cognacq-Jay, Niveau 2, Salle 8
Museum number
J 380

Detailed informations

Creator(s)
Attributed to Topino, Charles (Arras, vers 1742 - en 1803), ebéniste
Anonyme, bronzier
Production date
Vers 1770
Century
Object type(s)
Type(s)
Materials / Technique
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 101 cm
  • Largeur : 67.7 cm
  • Profondeur : 43.5 cm
Description

En ceinture s'ouvre un tiroir recouvert par un abattant gainé de soie bleue et doté de trois logements dans l'un desquels s'encastre un bac en cuivre. Sous les logements on remarque un espace vide qui servait sans doute à dissimuler des papiers. Le gradin, qui constitue la partie supérieure du meuble, se compose de trois parties : deux vantaux fermant les côtés sont séparés par un compartiment central évidé, avec tiroir dans la partie inférieure.Les bronzes sont d'une qualité inégale et certains sont rapportés : les chutes d'angle et les sabots qui masquent partiellement le liseré vert des pieds, la galerie de cuivre évidée qui borde le gradin et la tablette d'entrejambes, ainsi que le bouton du tiroir central. En revanche, les médaillons ornant les vantaux latéraux du gradin sont d'une qualité incontestable.

Markings, inscriptions, punches
Marque - Sous le tiroir et sous la tablette d'entrejambes, marque de château non identifiée : (KHA)
Etiquette - Etiquette sous le tiroir : "Chenue emballeur/Jonas/101"
Iconographical description

Des médaillons ovales marquetés d'urnes ornent les vantaux latéraux du gradin. Ils sont entourés de médaillons feuillagés avec noeud de ruban en bronze. Une marqueterie d'objets usuels habille le plateau, la tablette d'entrejambes et le compartiment central du gradin.

Historical background

Ce bonheur-du-jour, non estampillé, est attribué à Charles Topino en raison de sa ressemblance avec plusieurs autres meubles de l'ébéniste (cf. Néto, Isabelle, "Le Mobilier", Paris, Paris-Musées, 2001, p.48). Si la structure et le décor portent les caractères de la période Transition, les pieds conservent un profil Louis XV un peu archaïque mais fréquent dans ce type de meuble, variante du secrétaire, dont on ne trouve pas d'exemple de style Louis XV pur. La marque non identifiée, frappée sous le tiroir et sous la tablette d'entrejambes correspond peut-être aux initiales désignant l'officier chargé du garde-meuble de l'Electeur de Saxe ("KHA" pour Kunst Hofmarschall Amt ?).

Acquisition method
Acquisition name
Acquisition date
1928
Museum number
J 380
Location
Musée Cognacq-Jay, Niveau 2, Salle 8

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page