Pierrot debout, dans un paysage

Zoom
Pierrot debout, dans un paysage
Nicolas Lancret (d'après). "Pierrot debout dans un paysage (vue d'ensemble)". Huile sur toile. Paris, musée Cognacq-Jay.Crédits photographiques : Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
Pierrot debout, dans un paysage
Ecole française
Museum
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Creator(s)
Century
Object type(s)
Type(s)
Museum number
1998.7

Detailed informations

Creator(s)
Lancret, Nicolas (Paris, 22–01–1690 - Paris, 14–09–1743), auteur du modèle
Formerly attributed to Lancret, Nicolas (Paris, 22–01–1690 - Paris, 14–09–1743), peintre
Formerly attributed to Watteau, Jean-Antoine (Valenciennes, 10–10–1684 - Nogent-sur-Marne, 18–07–1721), peintre
Century
Object type(s)
Type(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 40.8 cm
  • Largeur : 32.5 cm
Dimensions - Cadre
  • Hauteur : 55.5 cm
  • Largeur : 47 cm
  • Profondeur : 8 cm
Historical background

Ce "Pierrot debout dans un paysage" est une copie du centre d’un panneau décoratif faisant partie du décor peint par Nicolas Lancret pour l’hôtel de Boullongne, construit par Jules-Hardouin Mansart sur la place Louis-le-Grand (actuellement 23, place Vendôme, à l’angle de la rue de la Paix). Jean de Boullongne, intendant des Ordres du Roi, avait confié à l’artiste en 1728 l’exécution d’un ensemble décoratif de cinq panneaux et quatre dessus-de-porte. Lancret y représenta des sujets de la pastorale, des fêtes galantes ou de la commedia dell’arte, alors très à la mode. Resté in situ jusqu’en 1896, le décor fut déposé et vendu dans sa totalité à Paris, à la galerie Georges Petit (27 mai 1896, n°7 et 8, fig.). Le panneau représentant "Pierrot saluant" dans un paysage encadré d'arabesques, dont le motif central est repris dans cette toile, n'est pas localisé mais est connu par la photographie (cf. Wildenstein, Georges, "Lancret", Paris, 1924, fig. 182 et 186).Marianne Roland-Michel ("Représentations de l’exotisme dans la peinture en France dans la première moitié du XVIIIe siècle", "Studies on Voltaire and the eighteenth Century", Oxford, CLI-CLV, 1976, p.1446 et note 29) indique qu’une deuxième version de ce décor a été exécutée par l’artiste, conçue comme des tableaux, sans l’entourage d’arabesques, les figures se détachant sur fond de paysage (non localisés, collection de la princesse de Poix). Elle ne précise cependant pas si tous les panneaux ont été repris et s'il existait une version "de cabinet" du "Pierrot", dont le tableau Cognacq-Jay pourrait être la copie. Pour son "Pierrot saluant", copié dans cette toile, Lancret s’est inspiré des figures de Watteau, notamment du célèbre "Pierrot", dit "Gilles" du musée du Louvre. Mais son modèle direct fut le "Pierrot debout", dessin aux trois crayons de Watteau (vers 1717, Haarlem, Teylers Museum) gravé en contrepartie par François Boucher pour les « Figures de différents caractères » (n°17).Ca tableau a appartenu à la collection d’Ernest Cognacq mais n’a pas figuré dans le legs fait à la Ville de Paris en 1928.

Acquisition method
Acquisition name
Acquisition date
13121988
Museum number
1998.7

Indexation

Retour vers le haut de page