Diplôme de vainqueur de la Bastille remis au citoyen François Gaindon par le président de l'Assemblée Nationale, de la séance du 19 juin 1790, avec deux sceaux et un morceau de ruban. Révolution française.

Zoom
4 visuels Voir
Diplôme de vainqueur de la Bastille remis au citoyen François Gaindon par le président de l'Assemblée Nationale, de la séance du 19 juin 1790, avec deux sceaux et un morceau de ruban. Révolution française.
Delettre d'après Nicolas. "Diplôme du vainqueur de la Bastille (deux sceaux et un morceau de ruban)". 1790. Eau-forte sur parchemin.Paris, Musée Carnavalet.© Stéphane Piera / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
"Décret en faveur des citoyens qui se sont distingués à la prise de la Bastille, séance de l'Assemblée Nationale du 19 juin 1790". Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Jean Delettre et Nicolas. "Diplôme de vainqueur de la Bastille remis au citoyen François Gaindon par le président de l'Assemblée Nationale, de la séance du 19 juin 1790". Eau-forte sur parchemin. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
"Décret en faveur des citoyens qui se sont distingués à la prise de la Bastille, séance de l'Assemblée Nationale du 19 juin 1790". Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Others visuals (4)
Diplôme de vainqueur de la Bastille remis au citoyen François Gaindon par le président de l'Assemblée Nationale, de la séance du 19 juin 1790, avec deux sceaux et un morceau de ruban. Révolution française.
Delettre
Datation
Vers 1785 — 1795
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Creator(s)
Delettre, graveur
Dates
Vers 1785 1795
Object type(s)
Type(s)
Museum number
G.28115
Diplôme de vainqueur de la Bastille remis au citoyen François Gaindon par le président de l'Assemblée Nationale, de la séance du 19 juin 1790, avec deux sceaux et un morceau de ruban. Révolution française.

Detailed informations

Creator(s)
Delettre, graveur
Nicolas, dessinateur
Autres titres :
Séance du Samedi dix neuf Juin 1790 Décret en faveur des Citoyens qui se font distingués à la prise de la Bastille. (Inscribed title), Allégories, listes des députés de l’Assemblée Nationale (Serie's title)
Production date
Vers 1785 1795
Object type(s)
Type(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 29.3 cm
  • Largeur : 33.1 cm
Dimensions - Passe-partout
  • Hauteur : 40 cm
  • Largeur : 50 cm
Dimensions - Montage
  • Hauteur : 36.2 cm
  • Largeur : 48.5 cm
Markings, inscriptions, punches
Numéro d'inventaire - Au recto de la gravure, en bas à droite, puis à gauche, manuscrit au crayon gras : "G. 28115". \ Inscription au crayon
Inscription concernant le titre - Au recto de la gravure, en haut, imprimée à l'encre noire : "ASSEMBLEE // NATIONALE / Séance du samedi : dix neuf Juin 1790 // Décret en faveur des Citoyens qui / se sont distingués à la prise de la Bastille". \ impression
Lettre - Au recto de la gravure, préambule imprimé à l'encre noire :"L'Assemblée Nationale, frappée d'une juste admiration pour l'héroïque intrépidité dse Vainqueurs de la Bastille, et voulant donner, au nom de la / Nation, un témoignage public à ceux qui ont exposé et sacrifié leur vie pour secouer le joug de l'esclavage, et rendre leur Patrie libre / Décrète qu'il sera fourni aux dépensdu Trésor public à chacun des Vainqueurs de la Bastille en état de porter les armes, un habit et un / armement complet, suivant l'uniforme de la Nation, que sur le canon du fusil, ainsi que sur la lame du sabre, il sera gravé l'écusson de / la Nation avec la mention que ces armes ont été données par la Nation à tel Vainqueur de la Bastille, et que sur l'habit il sera appliqué / soit sur le bras gauche, soit à côté du revers gauche, une couronne murale ; qu'il sera expédiée à chacun desdits Vainqueurs de la Bastille / Un brevet honorable pour exprimer leur service et la reconnoissance de la Nation, et que dans tous les actes qu'ils passeront, il leur / sera permis de prendre le titre de Vainqueurs de la Bastille. &c..... / Un brevet honorable sera également expédié aux vainqueurs / de la Bastille qui ne sont pas en état de porter les armes, aux veuves et aux enfans de ceux qui sont décédés, comme monument public / de la reconnoissance et de l'honneur dû à tous ceux qui ont fait triompher la liberté sur le despotisme &c..... Le tableau remis par/ (...)" \ impression
Lettre - Au recto de la gravure, suite du préambule imprimée à l'encre noire : "(...) les Vainqueurs de la Bastille, contenant leur et celui des Commissaires choisis parmi les Représentans de la Commune qui ont / présidé à leurs opérations, et qui sont compris dans le présent Décret avec les Vainqueurs, sera déposer aux Archives de la Nation, / pour y conserver à perpétuité la mémoire de leur nom, et pour servir de base à la distribution des récompenses honorables et des / gratifications qui leur sont assurer par le présent Décret [...] / Nous soussigné Président et commissaires des Vainqueurs, déclarons et attestons que M François Guindon né 1760 / natif de Rosoy Département de la Marne à été reconnu pour l'un des Vainqueurs de la Bastille, dans une assemblée / générale légalement convoquée et présidée par les représentans de la Commune de Paris, et par les commissaires nommés pour la / vérification des faits et gestes de la Bastille. Nous certifions que conformément au Décret ci-dessus ; son nom porté sur / les procès verbaux inscrit sur le tableau, a été déposé aux archives de l'Assemblée Nationale, et qu'en sa qualité / de Vainqueur de la Bastille, il peut et doit jouir des honneurs attaché à ce titre. / J.A. Pannetier Président des Vainqueurs de la Bastille / F[ounier] [...] / Boris". [sic]. (inscriptions manuscrites à l'encre brune : "François Guindon née 1760", "Rosoy", "de la marne", une inscription grattée ainsi que la signature du président de l'Assemblée). \ impression
Signature - Au recto de la gravure, en haut à gauche, imprimée à l'encre noire : "Signature du Vainqueur dénommé au président : Guindon" ("Guindon" manuscrit à la plume et encre brune). \ Inscription à l'encre
Inscription concernant le titre - Au recto de la gravure, en bas au centre, imprimé sur le gradin : "Liberté conquise le 14 Juillet 1789". \ impression
Inscription - Au recto de la garvure, inscrits dans les deux ovales sur chaque colonne, imprimée à l'encre noire : sur la colonne de gauche : "VIVRE / LIBRE / OU / MOURIR" ; sur la colonne de droite : "LA / NATION / LA [LOI] / LE [ROI]" (les mots entre crochets ont été grattés). \ impression
Inscription - Au recto de la gravure, inscrits sur les socles de chaque colonne, imprimés à l'encre noire, sur le socle de la colonne de gauche : "Tous les citoyens étans égaux / aux yeux de la loi sont éga- / lement admissibles à toutes / dignités, place et emplois / publics, selon leur capacité / et sans autres distinctions / que celles de leurs vertus / et de leurs talens. / Droit de l'Homme" ; et sur le socle de la colonne de droite : "Je jure d'être fidele à la / Nation, à la Loi et [au Roi] / et de maintenir de tout mon / pouvoir la Constitution et /les Décrets de l'Assemblée / Nationale sabctionnées et / acceptée [...]" [sic] (les mots entre crochets ont été grattés). \ impression
Inscription concernant l'auteur - Au recto de la gravure, en bas sous le trait carré, imprimée à l'encre noire à gauche : "Nicolas invenit." et à droite : "gravé par Delettre". \ impression
Inscription - Au recto de la gravure, en bas à droite, manuscrit au crayon : "E. 11626". \ Inscription au crayon
Estampille - Au recto de la garvure, à gauche et à droite, un sceaux cacheté à la cire rouge, emblèmes des Vainqueurs de la Bastille : "VAINQUEURS DE LA BASTILLE". Un ovale représente les tours de la bastille effondrées avec une pique fichées d'un bonnet phrygien et nimbée de lumière (symbole de Liberté) ; médaillon supporté par des trophés d'armes, de drapeaux et de chaînes brisées et surmontée d'une couronne murale. Le sceaux de droite (plus visible) cachete le diplôme d'un ruban de satin tricolore : rouge, bleu et blanc. \ frappe
Iconographical description

Diplôme de vainqueur de la Bastille remis au citoyen François Gaindon par le président de l'Assemblée Nationale, de la séance du 19 juin 1790, avec deux sceaux et un morceau de ruban. Révolution française. Document imprimé et orné. Préambule, 2 colonnes sur socles inscrits, statue d'Hercule et un génie ailé symbole de la Liberté (pique et bonnet) tenant la "Constitution". couronne de chêne, couronne murale (tours de la Bastille), allégorie, attibuts, coq, canons, armes, drapeau, chaînes brisées, médaillon représentant la prise de la Bastille, soldats. Sceaux et coquille de sabre du Vainqueur de la Bastille. Ruban bicolore (de la Commune de Paris). Emblêmes de la Révolution.

Historical background

La calotte au lion de la coquille du sabre de gauche peut faire penser à celle du sabre des Vainqueurs de la Bastille, objet au musée Carnavalet, Inv. OM.493, voir le catalogue "Aux Armes et aux Citoyens, les sabres à emblèmes de la Révolution" musée de la Révolution, 1987, Vizille, p.54-55, nº10 et C. Hould, l'Image de la Rév. Fr., Québec, 1989, p.177. Inventaire De Vinck, nº1643 et 1644 : le corps des volontaires de la Bastille est créé le lendemain de la prise. En reconnaissance, les titres sont attribués entre le 22 mars et le 15 juin 1790. Ainsi le 19, entre 871 et 954 citoyens ont le brevet et attributs du Vainqueur de la Bastille. Soulevant aussi des protestations de la part d'égalitaristes. Fournier l'aîné fut secrétaire des Vainqueurs et Boris un secrétaire également. Cf. Diplôme décerné à Claude Fournier le 19 juin 1790, Bibliothèque de l'Arsenal F 7 6504.

Acquisition method
Acquisition name
Acquisition date
26011926
Museum number
G.28115

Indexation

Artiste / Auteur

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page