La Grève, l'Ile Saint-Louis et le Pont Rouge, vus de la place de la Grève

Zoom
La Grève, l'Ile Saint-Louis et le Pont Rouge, vus de la place de la Grève
Nicolas et Jean-Baptiste Raguenet (actifs au XVIIIème siècle). "Le quai de la Grève, l'île Saint-Louis et le pont Rouge vus de la place de Grève". Huile sur toile. Paris, musée Carnavalet.© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Other visual (1)
La Grève, l'Ile Saint-Louis et le Pont Rouge, vus de la place de la Grève
Raguenet, Nicolas Jean-Baptiste
Datation
Vers 1754
Museum
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Creator(s)
Raguenet, Nicolas Jean-Baptiste (en 1715 - 17–04–1793), peintre
Dates
Vers 1754
Object type(s)
Type(s)
Museum number
P283
La Grève, l'Ile Saint-Louis et le Pont Rouge, vus de la place de la Grève

Detailed informations

Creator(s)
Raguenet, Nicolas Jean-Baptiste (en 1715 - 17–04–1793), peintre
Production date
Vers 1754
Object type(s)
Type(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 46.5 cm
  • Largeur : 84 cm
Markings, inscriptions, punches
Signature de l'exécutant - Au recto de la toile, en bas à droite, sur le chargement de bois sur la Seine, signé : "Raguenet".
Iconographical description

La Grève, l'Ile Saint-Louis et le Pont Rouge, vus de la place de Grève, actuel 4ème arrondissement. Paysage urbain. Au premier plan, la place de Grève avec personnages, voitures, chevaux et nombreux bateaux sur la Seine. Au second plan, de gauche à droite, la maison A l'Image Notre Dame, la rue de la Mortellerie, les maisons sur la grève, l'île Saint Louis (quai de Bourbon, quai d'Orléans), le pont Rouge et l'extrémité du cloître Notre-Dame; au-delà du pont Rouge, on aperçoit le quai Saint-Bernard.

Historical background

La place de Grève était jusqu'au Second Empire d'une superficie voisine du quart de la place actuelle. Elle était divisée en deux parties inégales par une rangée de pieux séparant la partie basse, en pente vers le port, de la partie haute, la place proprement dite. Le port de Grève était, en fait, une suite de ports particuliers alignés le long de la rive droite de la Seine depuis la rue des Barres jusqu'à la rue des Lavandières-Sainte-Opportune : port au foin, au vin, au blé, aux grains, au bois, au charbon, au sel, de nombreux moulins à eau les séparaient. La rue de la Mortellerie, rebaptisée rue de l'Hôtel-de-Ville en 1835, finissait place de l'Hôtel-de-Ville avant d'être amputée, en 1837, de sa section située à l'ouest pour l'agrandissement de l'Hôtel de Ville, et en 1854, de sa section située à l'ouest de la rue de la Brosse afin de permettre la construction de la caserne Lobau. Le Pont Rouge remplacé en 1803 par l'actuel Pont Saint-Louis a été bâti en 1717, il était constitué de sept arches en bois et recouvert d'une peinture au minium qui devait lui garantir une meilleure conservation. (Cf. J. Hillairet, Histoire de rues de Paris, tome I, p.648-651 et J. Van Deputte, Ponts de Paris, p.58-65).

Acquisition date
1882
Museum number
P283

Extension

Exhibition(s)

Title
Union centrale des beaux-arts appliqués à l'Industrie (Paris)
Dates
01/01/1876 to 12/28/1876
Institution
Union centrale des beaux-arts appliqués à l'Industrie

Indexation

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page